Produits neutres en CO2e

Produits neutres en CO2e

Avec le slogan « Améliorer les sols », nous nous engageons pour la protection du climat au niveau mondial. Depuis le début 2013, nous compensons les émissions de CO2e générées lors de la production de notre alimentation au lait pour les nourrissons avec des projets de compost biodynamiques de Soil & More  en Égypte et en Afrique du Sud. A partir de novembre 2014, les bouillies aux céréales de Holle ainsi que les bouillies au lait de Holle seront neutres en CO2e.

Neutre en CO2e signifie que les produits, des agriculteurs à la livraison auprès des commerçants en gros en passant par la production, sont fabriqués avec un bilan neutre en CO2e. En Égypte, depuis 2013, 35 hectares (350 000 mètres carrés) deviennent fertiles chaque année grâce à notre engagement et sont utilisés pour l’agriculture biologique. Cela correspond à 45 terrains de football (norme FIFA). En Afrique du Sud, depuis 2008, des déchets biodégradables urbains sont recyclés avec style pour obtenir de la terre végétale de haute qualité en économisant environ 60.000 tonnes de CO2e chaque année. Holle est engagé dans ce projet depuis le milieu de l’année 2013

L’empreinte carbone (bilan CO2e) des laits Holle, bouillies aux céréales et au lait

Pour donner à nos laits un bilan CO2-neutre, l’entreprise Soil & More International a d’abord mesuré les émissions de gaz à effet de serre liées à leur fabrication (laiteries, cultivateurs de céréales), à leur production (transformation du lait, transformation des céréales au transport et à la logistique, et même à l’administration (Holle baby food GmbH). Elle a ainsi calculé les quotas d’émissions nécessaires pour les compenser. Au mois de janvier 2013, nous avons commencé à commercialiser les aliments au lait pour nourrissons de Holle. Depuis novembre 2014, les bouillies aux céréales de Holle sont neutres en CO2.

L’entreprise Soil & More s’engage (entre autres) en faveur d’une agriculture biologique et durable. Aux côtés de partenaires dans des pays en développement ou en transition, elle recueille des déchets organiques (résidus de récolte, déchets verts, fumier…) pour les soumettre à un processus d’oxygénation qui donnera un compost de grande qualité. Cette transformation produit considérablement moins de gaz à effet de serre que les processus habituels d’élimination, par combustion ou décomposition non contrôlée. Soil & More contribue ainsi à réduire l’effet de serre – une action valorisée par des quotas d’émission négociables.

 

Le projet de réduction des émissions de CO2 et les quotas afférents sont certifiés par TÜV Nord Cert GmbH et répondent aux exigences définies par l’ONU. Pour compenser les émissions de gaz à effets de serre générées par la fabrication des produits Holle, des certificats d’émission sont émis depuis le début 2013 dans le cadre du projet de réduction des CO2 à SEKEM, en Égype, ainsi que depuis la mi-2013, des certificats d’émission dans le cadre du projet Reliance en Afrique du Sud. Pour ces deux projets, la biomasse est transformée en humus de haute qualité grâce à un compostage aérobie contrôlé. En Égypte, Soil & More gère avec son partenaire égyptien, le Group Sekem, deux installations de compostage. En Afrique du Sud, Soil & MOre a construit une installation de compostage qui est gérée entre temps de manière autonome par Reliance. Dans cette installation, les déchets biodégradables urbains de Le Cap y sont compostés.

Compost pour le climat

Améliorer les sols – Étape par étape avec la formation d’humus et une gestion durable des sols

Les sols sont un des plus grands réservoirs de carbone naturels de la terre. Ils offrent ainsi la possibilité, d'une part, de construire en combinaison avec de nombreux millions de microorganismes une structure physique qui peut être exploitée de manière efficace avec l'eau et les éléments fertilisants. D'autre part, ils occupent ainsi le centre du débat climatique, car sans protection et maintien durable des sols, il n’est pas possible d'arrêter le changement climatique. Holle soutient les projets de compostage de Soil & More, car ces projets ne sont pas simplement destinés à réduire les émissions, mais se concentrent principalement sur le développement de sols fertiles durables et contribuent à l’augmentation et à l’assurance de la productivité et aux économies d’eau.

Grâce au compostage, l’agriculture durable a de nombreuses répercussions positives pour les sols agricoles. Elle contribue, si elle est correctement exécutée, non seulement à un meilleur approvisionnement de la nourriture à long terme et à une exploitation respectueuse des ressources restreintes, comme l'eau. Elle offre également une existence un peu plus sûre à de nombreux agriculteurs dans les régions agricoles défavorisées. Les déchets d’autrefois deviennent une matière première précieuse, qui contribue à l'augmentation des revenus, à l'amélioration de la sécurité alimentaire et au maintien d'un environnement du paysage rural.