Questions fréquentes

 

Y a-t-il un produit Holle adapté au nouveau-né ?

Pour un nouveau-né, le lait maternel est l’idéal. Nous vous invitons à vous informer de ses avantages auprès de spécialistes (médecin, pédiatre, sage-femme ou nutritionniste). Vous n’allaitez pas ou plus ? Le lait bio Holle premier âge est tout indiqué. Vous pouvez le donner dès le premier biberon, en complément du sein, ou dès la naissance en remplacement du sein si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas allaiter.

Le lait bio Holle premier âge est parfait pour prendre le relais du sein au moment du sevrage.

Les atouts du lait bio Holle premier âge :

  • inspiré du lait maternel
  • savoureux et digeste
  • rassasiant
  • sans sucre ajouté (seuls les glucides naturels sont présents : pour le lait, le lactose)
  • naturellement sans gluten

Utilisation du lait bio Holle premier âge :

  • dès la naissance
  • en alimentation exclusive les premiers mois
  • pendant toute la première année
  • en complément du lait maternel

Le lait bio Holle premier âge contient tous les nutriments dont un nourrisson a besoin.

Plus de 99 % des ingrédients de notre lait premier âge sont issus de l’agriculture biologique. Les vitamines et minéraux ajoutés (moins de 0,5 % des ingrédients) sont destinés à couvrir les besoins du nourrisson : à l’état naturel, le lait n’en contient pas assez. Ces ingrédients sont garantis sans manipulation génétique.

Préparation simple et rapide :

Versez le lait en poudre dans un biberon d’eau tiède (eau minérale ou eau du robinet préalablement bouillie). Secouez, vérifiez la température en versant une goutte sur le dos de la main : le biberon est prêt.

Pour les quantités et la fréquence des biberons, reportez-vous au tableau sur l’emballage, et lisez attentivement toutes les indications.

Le lait bio Holle premier âge est en vente dans les magasins spécialisés (magasins bio, certaines pharmacies).

haut de page


Peut-on ajouter des flocons de riz au lait bio Holle premier âge ?

Le lait bio premier âge est un aliment complet. Il n’y a rien à y ajouter. Lorsque les besoins énergétiques du bébé augmentent et ne sont plus couverts par le lait maternel ou par le lait bio premier âge, vous pouvez commencer (à l’âge de la diversification) à utiliser le lait premier âge pour préparer des bouillies aux flocons de riz.

Si bébé n’est pas encore prêt à manger à la cuiller, vous pouvez lui donner un biberon épaissi aux flocons de riz. L’apport énergétique du biberon épaissi permettra de couvrir ses besoins.

L’ajout de flocons de riz ou d'autres céréales bio Holle au lait infantile ne devrait pas intervenir avant l’âge de la diversification, c’est-à-dire 5 mois. Si à cet âge, vous avez du mal à nourrir bébé à sa faim, demandez conseil autour de vous – à un pédiatre, une sage-femme, une association d’aide à l’allaitement ou de soutien aux parents etc.

Après 6 mois, la crème de riz peut être préparée avec du lait bio Holle deuxième âge. Vous trouverez la recette sur tous les paquets de céréales Holle.

haut de page


Je n’ai pas assez de lait. Que donner en complément ?

Mesurer la quantité bue

Il faut d’abord vérifier que votre enfant ne boit vraiment pas assez de lait. Pour cela, il faut mesurer la quantité bue en une journée (et pas seulement en une tétée). Pesez votre bébé avant et après la tétée : la différence est la quantité de lait qu’il a réellement bue. Parlez-en ensuite avec votre pédiatre ou votre sage-femme.

Favoriser la lactation

Si besoin, la mère peut chercher à augmenter sa sécrétion de lait en buvant de la tisane d’allaitement bio Holle ou d’autres infusions (à base de cumin, de fenouil, d’anis ou d’ortie), en se massant les seins avec une huile favorisant la lactation ou en mettant plus souvent le bébé au sein.

Revoir ses habitudes alimentaires

Il faut parfois faire le point sur ses propres habitudes alimentaires. Pendant l’allaitement, mieux vaut donner la priorité aux aliments qui favorisent la lactation et éviter ceux qui ont l’effet inverse.

Aliments à éviter :

  • le café, le thé noir, le cacao, l’alcool, les boissons riches en gaz carbonique
  • les agrumes, les baies acides
  • tout ce qui est acide : jus de fruits, condiments, vinaigre…
  • les choux (sauf le chou-fleur et le brocoli)
  • le seigle
  • les aliments qui concentrent la radioactivité : gibier, baies sauvages, abats, champignons

Aliments qui favorisent la lactation :

  • les infusions (cumin, fenouil, anis), les tisanes d’allaitement, l’eau minérale plate ou légèrement pétillante, le jus de prunelle
  • le lait et les produits laitiers : fromage blanc, yaourts, fromage au lait caillé, crème fouettée…
  • les amandes, la crème / le lait d’amandes
  • l’avoine et l’orge, en crème, porridge ou muesli
  • les crudités (sauf celles qui ballonnent), le jus de carottes
  • les édulcorants naturels comme le concentré de pomme, le miel, le sirop de betterave, l’extrait de malt, les fruits secs
Compléter avec du lait bio Holle premier âge

Si malgré tout, bébé ne paraît toujours pas rassasié, vous pouvez compléter l’allaitement par du lait bio Holle premier âge. Sa composition équilibrée évite que l’enfant s’habitue à une saveur trop sucrée.

Adapté aux besoins du nourrisson dès la naissance, le lait bio Holle premier âge contient deux types de glucides : outre le lactose, la maltodextrine, sucre complexe (obtenu par hydrolyse de fécule de maïs) qui rend le lait particulièrement rassasiant.

haut de page


Quand donner la première bouillie ?

À partir de 4 à 6 mois, le biberon ou le lait maternel ne suffisent plus à couvrir les besoins nutritionnels de bébé. Il faut alors lui donner de nouveaux aliments : c’est ce qu’on appelle « diversifier ».

Pour plus d’informations sur la diversification et sur les aliments conseillés âge par âge, cliquez ici :

La diversification
Les aliments conseillés âge par âge

haut de page


Pourquoi faut-il couper le lait ?

Le lait de vache a une teneur en protéines, en minéraux et en glucides très différente de celle du lait maternel. Il contient davantage de protéines et de minéraux. Après avoir bu du lait de vache, le bébé doit faire travailler ses reins pour évacuer les quantités superflues dans ses urines. Or, sa fonction rénale est encore en train de se mettre en place et il faut éviter de trop la solliciter.

Les six premiers mois, on adapte donc le lait de vache à la physiologie du bébé en coupant un volume de lait avec un volume d’eau.

Couper le lait permet aussi d’habituer progressivement l’enfant aux protéines animales du lait de vache.

À partir de 6 mois, votre enfant a des reins bien développés. Il peut absorber du lait non coupé et d’autres aliments.

Si votre enfant présente des tendances allergiques, consultez votre médecin pour adapter son alimentation. Vous donnerez ensuite les biberons et bouillies au lait en suivant les recommandations de votre médecin.

haut de page


Peut-on préparer une bouillie bio Holle avec de l’eau à la place du lait ? D’après le pédiatre, mon bébé ne doit pas boire de lait de vache avant un an.

Pour des informations détaillées sur l’alimentation de bébé en cas d’allergie aux protéines de lait de vache, consultez notre rubrique « Alimentation hypoallergénique ».

haut de page


Vous ne proposez que des céréales complètes. Mon bébé peut-il déjà les digérer ?

Depuis plus de 60 ans, les céréales utilisées par Holle dans ses aliments pour bébé sont des céréales complètes. Les produits aux céréales complètes sont une denrée de base. Ils offrent une grande richesse de nutriments et d’éléments essentiels : protéines, lipides, glucides, fibres, pectines, vitamines, minéraux et oligo-éléments – là où la fécule seule ne livrerait que des glucides.

Cependant, les fonctions rénales et digestives du nouveau-né ne sont pas encore pleinement développées. Un bébé ne digère donc pas très bien les céréales brutes, simplement moulues. Holle y remédie à l’aide d’un procédé spécial. Une cuisson au four tiède et à la vapeur transforme une partie de l’amidon en sucre. Les céréales deviennent parfaitement digestes pour bébé.

Les bouillies de céréales Holle combinent ainsi tous les atouts : apport nutritionnel optimal, digestion et assimilation faciles pour bébé, préparation rapide pour les parents.

Les produits Holle ont déjà vu grandir quatre générations de bébés !

haut de page


Quand je donne du lait aux céréales bio, la tétine du biberon se bouche. Quelle tétine utiliser ?

Il n’existe malheureusement pas de tétine adaptée aux biberons aux céréales complètes. Vous trouverez en vente soit des tétines pour bouillie, soit des tétines pour lait uniquement adaptées aux liquides. En pratique, nous vous conseillons d’agrandir prudemment le trou d’une tétine pour lait à l’aide d’un ciseau pointu. Vous finirez par obtenir une tétine adaptée. Pour les bébés plus grands, qui prennent de plus grosses gorgées, utilisez plutôt une tétine pour bouillie.

haut de page


Le biberon pour la nuit peut-il être préparé à l’avance, dans la soirée ?

Nous conseillons plutôt de préparer le biberon juste avant de le donner. C’est le plus sûr moyen d’éviter la formation de germes.

Si vous préférez le préparer à l’avance, mettez-le tout de suite au frais (<10°) et ne le laissez pas au frigo plus de 24 heures. Réchauffer le biberon une fois ne présente pas de danger.

haut de page


Pourquoi est-il si important d’ajouter de l’huile végétale aux bouillies ?

Les bouillies sans lait, comme les bouillies légumes-viande-pomme de terre ou les purées de fruits aux céréales, ne contiennent pratiquement pas de matière grasse. En ajoutant un peu d’huile végétale à la bouillie maison ou au petit pot, vous favorisez l’absorption des vitamines liposolubles, vous ajoutez des acides gras essentiels et vous optimisez ainsi l’apport en énergie. L’huile bio Holle pour aliment bébé est particulièrement conseillée. À défaut, vous pouvez utiliser de l’huile de colza ou de tournesol.

Dosage conseillé pour env. 200 g de bouillie :
Bouillie légumes-viande : deux petites cuillers
Purée de fruits / fruits aux céréales : une petite cuiller

haut de page


Pourquoi ajouter aux bouillies du jus de fruits riches en vitamine C ?

Nous conseillons d’ajouter du jus ou de la purée de fruits riches en vitamine C aux bouillies de légumes comme aux bouillies lait-céréales. Vous augmentez ainsi naturellement la teneur en vitamine du repas et favorisez l'absorption du fer. Notre conseil : ajoutez par exemple à la préparation deux c. à soupe de jus d’orange ou de jus de cassis ou quelques grains de cassis écrasés, ou râpez-y tout simplement un quartier de pomme.

haut de page


Faut-il donner à boire aux bébés allaités ?

Si votre bébé est nourri exclusivement au sein, l’eau contenue dans le lait maternel suffit pleinement à son hydratation. Il en va de même pour l’eau contenue dans les biberons. Cependant, dans des situations particulières (fièvre, diarrhée…), les besoins en eau augmentent et il faut y répondre. Dans tous les cas, si votre enfant montre qu’il a soif, il faut lui donner à boire. Choisissez la tisane bio Holle pour enfants, une infusion de fenouil non sucrée ou tout simplement une eau plate en bouteille. Si votre eau du robinet est potable, vous pouvez l’utiliser, préalablement bouillie.

haut de page


Comment prendre soin des premières dents ?

Des dents de lait saines préparent une bonne dentition définitive. Il faut donc veiller dès le début à une bonne hygiène dentaire. Dès la percée de la première dent, vous pouvez commencer à éliminer les dépôts. Au début, il suffit de nettoyer les dents à l’aide d’un coton-tige humide. L’alimentation joue elle aussi un rôle décisif. Évitez les jus de fruits acides : ils attaquent l’émail. Ne laissez jamais votre enfant téter son biberon en permanence, c’est une habitude très nocive pour les dents de lait.

Veillez à une alimentation variée et non sucrée dès l’âge de la diversification. Habituer trop tôt les enfants à une nourriture trop sucrée favorise l’apparition des caries.

haut de page

Huile bio pour aliment bébé

Cliquez sur l'image pour plus d'infos sur notre huile pour aliment bébé.