Aliments conseillés âge par âge

Après 4 mois* : 1er repas solide : légumes mixés à midi

La première fois que vous donnez un aliment non liquide, commencez par une bouillie de légume. La carotte est la plus indiquée ici : très digeste, elle a une saveur douce et légèrement sucrée (panais et potiron sont également bien adaptés). Ne donnez que quelques cuillers au début puis augmentez peu à peu les quantités. Au bout d’une ou deux semaines, si bébé digère bien cette bouillie à un seul légume, vous pourrez y ajouter des pommes de terre : sa première purée ! Ensuite, deux à trois fois par semaine, vous mélangerez à la purée un peu de viande mixée.

Après 4-5 mois* : 2e repas solide : son premier dîner

L’étape suivante consiste à remplacer la tétée ou le biberon du soir ou de l’après-midi par une bouillie au lait et aux céréales. Nous conseillons de la préparer à partir de céréales Holle et de lait frais et d’y ajouter du jus de fruits riches en vitamine C. Si vous ne voulez pas utiliser de lait frais, vous pouvez aussi préparer la bouillie avec du lait maternel ou avec un lait infantile Holle.

Après 5-6 mois* : 3e repas solide : compote de fruits au goûter

Bébé est prêt pour les compotes de fruits sans lait. Elles remplacent la tétée ou le biberon de l’après-midi. Si vous donniez une bouillie au lait au goûter, vous la donnerez désormais le soir. Commencez par des fruits à la saveur douce : pommes, poires, bananes… Pour les préparer, c’est simple : mélangez des céréales bio Holle à une purée de fruits maison (ou en petit pot).

À partir de 8 mois* : premiers morceaux

À partir de 8 mois environ, bébé est capable de manger des morceaux. Les bouillies n’ont plus besoin d’être aussi finement mixées et peuvent contenir de petits morceaux de fruits ou de légumes (bien mous). Ils encourageront votre enfant à exercer sa mastication.



À partir de 12 mois* : comme un grand

À partir de 12 mois, l’enfant va de plus en plus manger comme un grand et pouvoir prendre ses repas avec vous. Veillez à ce que ses repas soient digestes et peu assaisonnés. Mettez une part de côté pour votre enfant avant d’ajouter au plat du sel, du sucre ou d’autres condiments.

* Chaque repas solide remplace une tétée ou un biberon. Si vous avez allaité jusqu’à 6 mois, comme conseillé, les âges indiqués sont à décaler en conséquence. Nous donnons ici à titre indicatif les âges auxquels les différentes phases peuvent commencer au plus tôt. En fonction de votre enfant, vous pouvez attendre un ou deux mois de plus. Les écarts par rapport à ce schéma sont donc tout à fait possibles et naturels.